C’est le moment pour une fertilisation foliaire en potassium efficace ! Solutions pour les grandes cultures

Le potassium a un impact considérable sur le rendement et la qualitéen affectant de nombreux systèmes métaboliques des cultures tels que la photosynthèse, la dynamique de l’eau, le transport des sucres et l’activité enzymatique, pour n’en citer que quelques-uns. Dans la suite de notre série sur la nutrition foliaire en cette année particulièrement dynamique, nous avons parlé de l’azote (N), du phosphore (P) et maintenant, à l’approche de l’été, nous arrivons au  potassium (K). En cette période de coûts élevés des engrais, comment garantir un apport suffisant de Potassium à vos cultures, sans avoir à supporter ces lourdes dépenses ?

Une fois encore, s’appuyer sur l’efficacité accrue de l’utilisation des nutriments par les applications foliaires, cette fois-ci le Potassium, est un facteur clé pour vos cultures et vos programmes agronomiques !

Le potassium et le changement climatique

Alors que dans le passé, le rôle du potassium était souvent lié à l’obtention d’une bonne récolte de fruits et de graines, avec le contexte de changement climatique, le rôle du potassium dans la dynamique de l’eau dans la plante est de plus en plus important. Ceci est directement lié aux multiples rôles clés que joue le Potassium en aidant la culture à gérer de manière optimale l’utilisation de l’eau. Avec la fréquence croissante des sécheresses et des vagues de chaleur, même de petites carences en potassium peuvent avoir un impact considérable sur le rendement. L’une des raisons de cetimpact est le rôle clé du potassium dans le contrôle de la transpiration des feuilles, c’est-à-dire l’évaporation de l’eau par l’ ouverture des feuilles ou des stomates.Figure 1. Une “cellule de garde” dans le stomate d’une feuille. À gauche, la cellule de garde contient un faible taux de potassium et se dégonfle en fermant l’ouverture du stomate, réduisant ou arrêtant la transpiration, ce qui se produit naturellement la nuit par exemple. À droite, la même cellule de garde, dont l’intérieur contient une forte teneur en potassium, se gonfle et crée un effet semblable à deux bananes jointes bout à bout, ce qui crée une ouverture au centre par laquelle l’eau s’évapore et les gaz sont échangés pendant la transpiration.

La raison du rôle surdimensionné du Potassium dans la dynamique de l’eau des plantes est due au fait que les “cellules de garde”, c’est-à-dire les cellules qui contrôlent directement l’ouverture et la fermeture des stomates des feuilles par lesquels l’eau est évaporée et les gaz échangés, sont directement contrôlées par le flux de Potassium entrant et sortant de ces cellules de garde (voir Figure 1). Pour ouvrir les stomates et permettre la transpiration, le Potassium est pompé dans les cellules de garde, et l’eau des cellules suit en même temps par osmose, gonflant les cellules de garde. Ces cellules de garde gonflées créent une ouverture au centre par laquelle l’eau s’évapore. La nuit, lorsque la culture veut réduire la transpiration, le potassium est pompé hors des cellules de garde, ce qui les dégonfle, et les stomates se ferment, ce qui réduit ou arrête la transpiration. Logiquement, les applicationsfoliaires de Potassium qui apportent directement le Potassium sur la feuille permettent d’assurer un apport suffisant de Potassium pour alimenter les cellules de garde et mieux gérer l’eau dans la plante.

Le potassium foliaire aide à protéger le rendement pendant la sécheresse.

Figure 2. Rendement du blé cultivé en pot lorsque la culture a été soumise à des conditions de sécheresse à différents stades de croissance et traitée avec une application foliaire de Potassium.

L’effet du Potassium sur la gestion de la dynamique de l’eau et le stress de la sécheresse est démontré dans l’essai en pot ci-dessus (Figure 2). La culture de blé a été soumise à des conditions de sécheresse à différents stades de croissance, la seule  différence étant l’application d’une pulvérisation foliaire de Potassium pendant la période de stress due à la sécheresse. Alors que le Potassium foliaire appliqué pendant n’importe quelle sécheresse a contribué à atténuer la perte de rendement final (+32 – +96 %), la sécheresse au stade aqueux  (BBCH 70) a eu l’effet négatif le plus fort sur le rendement, tandis que l’application foliaire de Potassium pendant cette période de stress a donné la plus forte atténuation en augmentant le rendement en grain de + 96 %, par rapport à la culture affectée par la sécheresse qui n’a pas reçu de pulvérisation foliaire de Potassium. Le stade aqueux est l’un des plus sensibles pour la culture, donc toute incidence de stress abiotique comme la sécheresse a un effet négatif accru sur sa performance. Avec le Potassium, ce stade critique est protégé !

Le potassium dans le sol

Tout comme le phosphore, la teneur en potassium du sol est souvent assez élevée, mais seules des quantités relativement faibles sont disponibles pour la croissance des plantes à un moment donné. De plus, la capacité des plantes à absorber le Potassium du sol dépend fortement de l’ humidité du sol – un sol sec signifie que la plante a une faible capacité d’absorption du Potassium. Par conséquent, lorsque le printemps se transforme en été, ou lorsque la saison humide entre dans la saison sèche, la capacité de la culture à absorber le Potassium du sol pour s’assurer que ces fruits et graines sont bien remplis est souvent limitée, et c’est encore une fois dans ce contexte que le Potassium foliaire entre en jeu.

Nourrissons la culture, pas le sol !

Comme expliqué ci-dessus, le Potassium foliaire a le potentiel de donner un coefficient réel d’utilisation (CRU) très élevé et un retour sur investissement (ROI) élevé pour les producteurs. Et ceci est encore plus important dans le scénario actuel de prix élevés, où les applications foliaires de Potassium ont un avantage encore plus clair !

Figure 3. Effet de l’application de potassium sur le rendement du maïs. Le potassium a été appliqué au sol ou par voie foliaire.

Il y a de nombreuses études indépendantes qui soutiennent l’utilisation du Potassium foliaire comme ayant à la fois un CRU et un ROI élevés par unité. Dans l’étude indépendante ci-dessus sur le maïs, le Potassium a été appliqué soit comme ausol, soit par voie foliaire : 4,3 kg /ha appliqué en foliaire a donné un rendement similaire à celui de 75 kg /ha appliqué au sol (Figure 3). Ainsi, non seulement les rendements étaient égaux avec traitement en foliaire, apportant un avantage en termes de rentabilité, mais il y avait également une économie directe supplémentaire sur les coûts des engrais.

Tradecorp, en tant qu’expert en bio-nutrition, dispose d’un programme de recherche interne mondial de longue date sur l’application foliaire des nutriments. Nos propres recherches internes soutiennent l’utilisation du Potassium foliaire et donnent des résultats et des conclusions similaires à ceux trouvés dans des recherches indépendantes – c’est-à-dire que l’application correcte du Potassium foliaire est un fort générateur de profit pour les producteurs.

Figure 4. Application de potassium dans le blé d’hiver ayant reçu une application optimale d’engrais de base NPK à la plantation. Le Final K a été appliqué au stade BBCH 12-13 (2-3 vraies feuilles) en une seule application foliaire.

Dans le cadre de ce programme de recherche en 2021, Tradecorp a demandé à une station de recherche indépendante en Lituanie de tester Final K (Figure 4) qui est un engrais foliaire à base de potassium.

Final K a donné des résultats positifs en augmentant le rendement de 460 kg /ha. En utilisant le prix de janvier 2022 de 260 €/tonne de blé, on obtient une augmentation de 120 € du bénéfice brut par hectare.

 

 

 

 

Le Potassium foliaire est un facteur de profit pour les producteurs

Dans l’ensemble, les recherches internes de Tradecorp, ainsi que les recherches internationales indépendantes, soutiennent fortement l’utilisation du Potassium foliaire comme une option très rentable à inclure dans les programmes agronomiques. Cette flexibilité est particulièrement utile lorsque les engrais n’arrivent pas à temps en raison de perturbations de la chaîne d’approvisionnement, que les prix des intrants sont généralement élevés, qu’un producteur souhaite exploiter certaines de ses réserves de sol existantes ou qu’il envisage de changer certaines de ses applications au sol de Potassium par des applications foliaires afin de gérer les coûts tout en maintenant ou en augmentant le rendement.

Faisons ce travail ensemble

Tradecorp est là pour fournir aux agriculteurs des solutions sûres et durables à tous leurs besoins agronomiques. Dans les articles précédents, nous avons parlé de l’azote et du phosphore, et maintenant nous complétons le puzzle NPK foliaire en soulignant la recherche solide et la rentabilité évidente associées aux applications foliaires correctes de potassium. En ces temps difficiles, il est justifié de se concentrer et de revenir à des méthodes prouvées telles que la nutrition foliaire.

Faisons ce travail ensemble !

 

Sources :

  1. Aown et al, 2012. Foliar application of potassium under water deficit conditions improved the growth and yield of wheat (Triticum aestivum L.)
  2. Ali et al., 2016. DOI: 10.17557/tjfc.66054
  3. *Final K est un engrais potassique concentré à faible risque de brûlure pour des fruits et des céréales de haute qualité (lien vers le produit)

Vous souhaitez plus d’informations sur Final K ? Contactez-nous !

Vous êtes :
AgriculteurTechnicien / ConseillerDistributeurAutres

Nom / Société

Email

Téléphone

Ville

Code postal

Type de culture ?
ArboricultureGrandes culturesHorticultureVigneMaraîchage

Taille de l'exploitation ?
0-55-1010-30plus de 50

Comment peut-on vous aider ?

J'ai lu et j'accepte les conditions

J'autorise le traitement de ces données personnelles à des fins de contact, de prestation de services ou de communication des produits et services de Trade Corporation International, SA (Tradecorp), conformément aux termes et conditions de la politique de protection des données et de confidentialité. qui sont disponibles sur Protection des données..Je suis informé que, pour répondre à toutes les demandes de contact provenant de pays où la société n'a pas de siège ou de bureaux locaux, mes données personnelles peuvent être partagées avec des représentants ou des distributeurs Tradecorp dans ce pays. Je suis conscient que je peux exercer mes droits de protection des données, en particulier les droits d’information, d’accès, de consultation, de rectification, d’opposition au traitement ou d’élimination, en contactant le service de protection des données de Tradecorp, joint par courrier électronique à protectiondesdonnees@tradecorp.fr